Évaluation de la Philanthropie

L’Évaluation de la Philanthropie

“Je veux faire la différence”, cette affirmation toute simple résume souvent la motivation des professionnels en philanthropie de même que celle des donateurs. Mais, concrètement, qu’est-ce que cela veut dire ? Et comment savoir que l’engagement change réellement les choses ? Quand on observe de plus près les activités philanthropiques, on constate rapidement toute la complexité d’en mesurer l’impact. Et les mesures quantitatives utilisées en entreprise sont de bien peu de secours lorsqu’appliquées au niveau social et communautaire. Ainsi, donateurs et professionnels peuvent ressentir une certaine frustration devant les difficultés de déterminer avec précision la pertinence ou l’efficacité de leurs actions. Paradoxalement, les demandes de financement exigent de plus en plus des organismes qu’ils répondent à la question suivante : « en quoi votre action est-elle transformatrice ? » Pas évident, par exemple, de quantifier « le mieux-être social », « l’avancement de la démocratie » ou « la protection des droits des groupes vulnérables ». Devant l’injonction de mesurer son impact, certaines catégories d’organismes à but non lucratif se retrouvent donc plus à risques de voir leurs demandes de financement refusées. 

Dirigé par le Centre Régional du Québec, ce numéro spécial présente plusieurs études récentes sur l’épineuse question de l’évaluation et de la philanthropie.

Bonne lecture !