Philanthropie Rurale Canada

Dossier Spécial: Philanthropie Rurale

Il subsiste une disparité importante quant à la distribution des dons que réalisent les fondations subventionnaires entre les régions rurales et urbaines. Ce sont ces dernières qui siphonnent le gros morceau de l’assiette philanthropique disponible. Une étude de l’Agence du Revenu du Canada menée en 2008 (voir ici) constatait que seulement 22% des organismes de bienfaisance étaient des organismes ruraux (et plus du trois cinquièmes de ces organismes sont considérés de petite taille). Conséquemment, les fonds caritatifs sont répartis de façon inéquitable à travers le territoire, et certaines populations se retrouvent beaucoup mieux desservies que d’autres. Et le secteur de la recherche reproduit lui aussi cette réalité, en ce sens qu’une infime part des études portent sur l’activité philanthropique hors des grands centres urbains. 

Cela dit, la forte présence des fondations au sein des villes ne doit pas nous amener à minimiser le dynamisme de la culture philanthropique en milieux ruraux, non plus qu’à occulter le rôle majeur que joue cette dernière quant à la satisfaction d’une variété de besoins sociaux et la création de liens de solidarité au sein des communautés. Une culture philanthropique n’est pas réductible aux subventions dirigées par les fondations, ni même, plus largement, à l’ensemble des activités provenant du secteur de bienfaisance pris dans sa totalité. Une culture philanthropique s’exprime aussi à travers d’autres médiums non moins importants, tels que l’engagement bénévole, les dons de gré à gré ou à des causes sociales, l’implication communautaire des entreprises, ou encore par toutes ces manifestations d’entraide qui peuplent les relations de voisinage. Dès lors, ce bulletin poursuit une double intention : en plus d’inviter les fondations à réinvestir le monde rural à sa juste valeur, nous souhaitons aussi inciter le secteur de la recherche à découvrir d’autres modalité d’expression et d’insertion de la philanthropie au sein des milieux de vie.

Bonne lecture!