À propos

Les types de recherche effectuées dans le laboratoire

Le Laboratoire rassemble les travaux de recherche de longue durée.

Trois catégories d’activités partenariales de recherche ou de mobilisation-valorisation de connaissances qui sont admissibles au financement CRSH.

La recherche initiée à l’échelle nationale

Les responsables de la recherche initiée à l’échelle nationale sont les co-directeurs du projet PhiLab-CRSH. Les recherches sont pancanadiennes et traitent, à titre indicatif des points suivants :

Chaque projet pancanadien est dirigé par un membre du PhiLab (chercheur-e et/ou partenaire) et possède une équipe de recherche (chercheurs-es, partenaires et étudiants-es du PhiLab).

  • Pratiques de « finance responsable »
  • Réalisation de portraits sur la philanthropie subventionnaire
  • Les impacts de l’action philanthropique subventionnaire sur la question sociale
  • Les impacts de l’action philanthropique subventionnaire sur la question environnementale
  • Le lien philanthropie / Premières Nations dans une perspective postcoloniale et de décolonisation

La recherche initiée à l’échelle d’un “Hub” ou Centre Régional

Les responsable de recherche à l’échelle régionale sont les responsables des “hub”. Les recherches régionales, traitent à titre indicatif des points suivants:

  • Cartographie de l’action philanthropique sur une région
  • Évaluation d’initiatives régionales
  • Étude de cas

La recherche dite fondamentale

Les responsables de la recherche dite fondamentale sont les co-directeurs de projets PhiLab-CRSH

Chaque projet a une portée théorique :

  • Analyse historique
  • Typologies
  • Concepts centraux
  • Analyse systémique
  • Analyse comparative

Chaque projet de recherche fondamentale est dirigé par un membre du PhiLab (chercheur-e et/ou partenaire) et possède une équipe de recherche (chercheurs-es, partenaires et étudiants-es du PhiLab).

 

Comme le PhiLab est un réseau, d’autres unités de recherche canadiennes ou situées à l’international peuvent s’associer à ce dernier. Les unités associées sont autonomes dans le choix de leurs projets de recherche. Elles doivent malgré tout initier des projets de recherche en rapport avec les intérêts du PhiLab. Il s’agit d’une condition obligatoire pour conserver le titre d’unité de recherche associée et donc de faire partie du Réseau.