https://philab.uqam.ca/

Recherche

banniere lmrpc

«Béati, un modèle de philanthropie alternatif?  Accompagner le changement social en le finançant »

Depuis plusieurs années, des groupes communautaires dénoncent la tendance des bailleurs de fonds publics et philanthropiques à privilégier le financement par projet et à accroître la reddition de compte et les exigences liées au financement, ce qui tend à décentrer les groupes de leur mission et leur semble trop intrusif. A contrario, la Fondation Béati a cherché à déployer une approche alternative qui soit avant tout structurante pour les groupes. Mais sa pratique est-elle en adéquation avec ses aspirations? Son approche construit-elle réellement l'alternative ? Si oui, comment celle-ci se décline-t-elle? Comment concilier une relation d'accompagnement, qui se veut complice, avec une relation de pouvoir, liée à la dissymétrie donateur/donataire ?

Cette recherche, menée sur deux années (2014-2015), se décline en deux axes :

  • Le premier axe de recherche s'emploie à caractériser les pratiques de la Fondation Béati à partir d'entretiens semi-directifs avec les membres de la fondation et d'observations ethnographiques de ses activités (sélections des projets, visites aux groupes soutenus, réunions de travail et de réflexion).
  • Le second axe de recherche vise à analyser la relation que la Fondation établit avec les groupes qu'elle soutient, en saisissant notamment la manière dont les groupes soutenus vivent cet accompagnement.

Ce projet s'inscrit dans une recherche partenariale menée conjointement par la Fondation Béati et une équipe de recherche de l'UQAM. Cette recherche est financée (subvention volet 2 du PAFARC) et soutenue par le service aux collectivités de l'UQAM (http://sac.uqam.ca/). Le comité d'encadrement de la recherche regroupe des membres de la fondation, de l'équipe de recherche et une agente de développement du service aux collectivités.

L'équipe de recherche est dirigée par Sylvain Lefèvre, professeur au département de stratégie et responsabilité sociale et environnementale de l'ESG UQAM. Les assistantes de recherche sont Annabelle Berthiaume et Lina Leduc, étudiantes à la maîtrise.

 

Cahiers de recherche:

2016

 

Retour en haut de page