Ludmila Rozmiret

Poste occupé:
Conseillère senior, Partenariats & relations avec les donateurs
Organisation:
Fondation de l’Hôpital Maisonneuve- Rosemont
Type de formation (1):
Formation universitaire (Baccalauréat)
Programme de formation (1):
2 baccalauréats : un en droit et un en science politique
Type de formation (2):
Formation universitaire (Baccalauréat)
Types de professionnel-le:
Professionnels-les dans les OBNL et OBE
Secteurs d'organisation:
Santé
Types d'organisation:
Oeuvres de bienfaisances (OB)

Pourriez-vous vous présenter ?

Mon nom est Ludmila Rozmiret et je suis une passionnée de la philanthropie depuis plus de 9 ans.

Qu’est-ce qui vous a amené à travailler en philanthropie ?

J’ai débuté ma carrière en collecte de fonds en 2009, par pur hasard.

Pouvez-vous définir et expliquer en quoi consiste votre activité et/ou fonction au sein de votre organisation ?

Dans le cadre de mes fonctions, présentement je m’occupe du développement de dons majeurs et de dons planifiés. On développe des partenariats avec des entreprises, des individus et des fondations privées. Dans cette belle initiative, nous sommes accompagnés par des bénévoles d’affaires exceptionnels.
Concernant les dons planifiés, mon objectif est de sensibiliser nos donateurs fidèles à l’importance de laisser une empreinte durable aux générations futures en faisant de dons planifiés comme le legs testamentaire, la police d’assurance-vie et le don d’actions.

Quelle est votre formation professionnelle ? Est-ce pertinent dans le cadre de votre engagement philanthropique ?

J’ai 2 baccalauréats : un en droit et un en science politique
Ma capacité à comprendre rapidement, à analyser, à trouver des solutions et à innover a un impact positif sur mon travail et facilite l’avancement de mes dossiers.

Parlez-nous rapidement de votre parcours professionnel ?

J’ai débuté ma carrière dans une petite fondation dans le domaine de la santé. Cela m’a permis de toucher aux volets les plus importants de la philanthropie comme la gestion de dons et de la base de données, l’organisation des activités-bénéfices et la sollicitation postale. Par la suite, mon passage de quatre ans à la Société canadienne du cancer m’a permis d’acquérir des connaissances approfondies sur la recherche philanthropique ainsi que sur les différents véhicules de dons comme les dons majeurs, les dons intermédiaires et les dons planifiés. Mon travail actuel me permet de comprendre l’importance de la philanthropie dans notre société et les retombées positives sur la santé et le bien-être de la population du Québec.

Quels sont les défis et enjeux liés à vos fonctions en philanthropie ?

La collecte de fonds est un marché hautement concurrentiel. La rigueur dans nos suivis, la reconnaissance offerte, la transparence ainsi qu’être à la fine pointe des meilleures pratiques sont des éléments distinctifs dans nos fonctions. Afin d’attirer et retenir nos donateurs, nous devons bâtir des relations durables et financer des projets qui correspondent à leur rêve philanthropique.

Comment définissez-vous la philanthropie aujourd’hui ? Comment cette définition influence-t-elle votre façon de travailler ?

La philanthropie d’aujourd’hui, pour moi, rassemble toutes les personnes qui font preuve de générosité en argent, temps et objets. Le geste de donner représente pour moi un acte sacré. J’ai un respect et un amour indéfini pour les donateurs.

Quels conseils donneriez-vous à une personne qui souhaite exercer votre profession/activité ?

Si vous réussissez à faire de votre profession une passion, vous êtes à la bonne place.

Une dernière chose à ajouter ?

Ayant dans mes fonctions une charge importante de collecte de fonds et de développement de partenariats, j’assiste constamment à des conférences qui apportent de grands outils et des discussions enrichissantes sur l’évolution constante de la philanthropie. Les organismes doivent s’adapter de plus en plus rapidement au changement, d’où l’importance de rester à l’affût des innovations et des meilleures pratiques. Dans cette quête d’apprentissage, je crois fortement que les associations comme l’Association des professionnels en philanthropie (AFP) et l’Association canadienne des professionnels en dons planifiés (ACPDP) sont des sources inégalables pour les acteurs du milieu philanthropique.

Système de tri

Soumettre votre profil

Soumettez votre profil pour faire partie des portraits de philanthropie.

Soumettre un profil

Liste complète

Pour voir la liste complète des portraits, cliquez sur ce bouton.

Liste complète