Diane Bertrand

Poste occupé:
Directrice de l’engagement dans la communauté
Organisation:
Fondation du Grand Montréal
Type de formation (1):
Autre
Programme de formation (1):
Programmes en communications et en sociologie.
Types de professionnel-le:
Secteurs d'organisation:
Autres fins profitant à la collectivité, International
Types d'organisation:
Oeuvres de bienfaisances (OB)

Pourriez-vous vous présenter ?

Je suis en philanthropie depuis plus de 30 ans dans un rôle qui vise à sensibiliser les gens à des enjeux de société et à les engager pour avoir un impact. C’est motivant comme métier.

Qu’est-ce qui vous a amené à travailler en philanthropie ?

Ce qui m’intéresse c’est de contribuer au bien commun alors la philanthropie c’est mon environnement naturel.

Pouvez-vous définir et expliquer en quoi consiste votre activité et/ou fonction au sein de votre organisation ?

Mon rôle à la Fondation du Grand Montréal est la gestion des programmes de subventions, être à l’écoute des enjeux sociaux dans le Grand Montréal et de mettre en œuvre des programmes pour soutenir des initiatives qui ont un impact sur la société.

Quelle est votre formation professionnelle ? Est-ce pertinent dans le cadre de votre engagement philanthropique ? Pourquoi ?
J’ai étudié en communications et en sociologie. Ce sont des domaines qui touchent la philanthropie directement. Écouter et communiquer.

Parlez-nous rapidement de votre parcours professionnel ?

En début de carrière j’ai travaillé à l’étranger en coopération internationale ou j’ai collaboré à l’ouverture d’un bureau pour une ONG québécoise et où j’ai coordonné les activités régionales pendant quatre ans. À mon retour au pays, j’ai travaillé à l’UNICEF à la sensibilisation de la situation des enfants dans le monde et à la collecte de fonds. Par la suite j’ai contribué à la création de la Fondation du Grand Montréal où je suis depuis 18 ans.

Quels sont les défis et enjeux liés à vos fonctions en philanthropie ?

Il y a beaucoup de problèmes sociaux qui nécessitent un appui et une multitude d’organismes qui s’y consacrent. Il est important de s’appuyer sur des faits pour avoir un portrait juste et de rallier les acteurs pour collaborer sur ces enjeux.

Comment définissez-vous la philanthropie aujourd’hui ? Comment cette définition influence-t-elle votre façon de travailler ?
Les donateurs sont intéressés à comprendre les enjeux de la société et veulent s’engager auprès d’organismes crédibles. Le travail de recherche est important et la rigueur est nécessaire.

Quels conseils donneriez-vous à une personne qui souhaite exercer votre profession/activité ?

Pour travailler en philanthropie, il faut être à l’écoute et s’intéresser aux autres, avoir de la rigueur et de l’énergie. Faire un stage dans un organisme ou une fondation pourrait être une façon d’explorer et de prendre de l’expérience.

Une dernière chose à ajouter ?
Changer le monde c’est possible, mais je crois que la collaboration est la clé.

Système de tri

Soumettre votre profil

Soumettez votre profil pour faire partie des portraits de philanthropie.

Soumettre un profil

Liste complète

Pour voir la liste complète des portraits, cliquez sur ce bouton.

Liste complète