Projets

Projets en cours

Projet CRSH phase 2 (2018-2024)

Notre projet de partenariat s’intitule « Évaluation du rôle et des actions de fondations subventionnaires canadiennes en réponse à l’enjeu des inégalités sociales et des défis environnementaux ».

Jean-Marc Fontan (UQAM) et Peter Elson (Victoria University) sont les deux codirecteurs universitaires du projet. Hilary Pearson, présidente et directrice générale de Fondations philanthropiques Canada, et Sara Lyons, vice-présidente de Fondations communautaires du Canada, assumeront des fonctions de coprésidentes du partenariat.

Pour l’écosystème de la philanthropie subventionnaire, notre projet partenarial représente une innovation importante et inédite. Pour la première fois, nous avons regroupé des acteurs clés de la philanthropie canadienne au sein d’un programme de recherche à visée collaborative. Le partenariat que nous proposons fera progresser un domaine des connaissances théoriques et empiriques présentement sous-étudié par la communauté scientifique canadienne. Notre programme de travail repose sur trois grands axes de réalisations : production de connaissances, valorisation de connaissances existantes ou nouvelles et systématisation des connaissances sous la forme d’outils pratiques ou de modèles théoriques.

Problématiques de la recherche :

  1. Face à la transition sociale et écologique, quel rôle politique pour les fondations subventionnaires ?
  2. Sur ces enjeux socio-économiques et environnementaux, quels sont les impacts, l’influence ou les retombées des fondations philanthropiques subventionnaires ?
  3. Comment à travers ses financements, y a-t-il des impacts sur la société ?
  4. Quelle contribution de la recherche pour mieux connaître, visibiliser et appuyer le fonctionnement des petites et moyennes fondations

Les travaux sont sous la gouverne d’un comité de gestion, d’un comité scientifique et d’un comité de direction.

Le programme de recherche est scindé en deux objectifs de recherche :

  1. Portrait de l’écosystème philanthropique canadien
  2. Étude de cas et évaluation de l’impact des fondations sur la justice sociale et la soutenabilité du développement

Le soutien financier de ce projet provient du Conseil de recherche en sciences humaines du Canada (CRSH) et de 28 partenaires initiaux.

Projet PhiLab dans les régions canadiennes

Problématiques de recherche :

  1. Les signes vitaux d’une région dans un contexte distinct dans le cadre de la philanthropie
  2. Profils et acteurs régionaux innovants en philanthropie

Projet#1: La pratique professionnelle de la philanthropie (2018)

Initiateurs-trices du projet: Caroline Bergeron, Wendy Reid, Jean-Marc Fontan et Diane Alalouf-Hall

Objectif : Consulter des représentants et représentantes du système philanthropique qui œuvrent dans le développement philanthropique à partir de la dimension collecte de fonds.

Projets passés

Projet CRSH phase 1 (2014-2017)

“Innovation sociale, changement sociétal et les Fondations subventionnaires canadiennes” 

Vivant dans une période de changements rapides où les questions sociales sont de plus en plus complexes, il est important de comprendre le rôle et la contribution que les fondations subventionnaires canadiennes (FSC) jouent lorsqu’il s’agit d’aider à identifier, à concevoir, et à mobiliser les ressources appropriées. Ce projet de recherche d’une durée de trois ans, portant sur le développement de partenariats, désire explorer l’impact social des fondations privées, publiques, et communautaires au Canada.

Le soutien financier de ce projet provient du Conseil de recherche en sciences humaines du Canada (CRSH) et de quatre partenaires initiaux :

Ce projet est dirigé par Jean-Marc Fontan, Professeur titulaire au département de sociologie de l’Université du Québec à Montréal (UQÀM) ainsi que par Peter R. Elson de l’Institute for Community Prosperity (anciennement l’Institut d’études pour des organismes sans but lucratif) à l’Université Mount Royal et professeur adjoint auxiliaire pour l’École d’administration publique de l’Université de Victoria.

En tant que programme de recherche en développement de partenariats, la collaboration entre chercheurs et partenaires fondateurs et communautaires constitue un élément essentiel pour ce projet. En complément de notre rigoureux programme de recherche mené en partenariat, les objectifs seront suivis et évalués à chaque étape du développement, aux côtés des partenaires qui travaillent directement depuis ou à l’extérieur des fondations.

Les travaux sont sous la gouverne d’un comité de gestion qui se compose de deux responsables: un chercheur et un représentant d’une des quatre organisations partenaires du projet de recherche.

Le programme de recherche est scindé en quatre groupes de recherche ou clusters.

  • Groupe De Travail I : L’état De La Philanthropie Au Canada
  • Groupe De Travail II : Aspect Juridique Et Processus De Gouvernance
  • Groupe De Travail III : Études De Cas Sur La Collaboration
  • Groupe De Travail IV : Une Perspective Internationale Sur Les Fondations Subventionnaires: Divergence Et Collaboration

Quelques productions de la première phase de recherche:

Cahiers de recherche:

  • Pole, N. (2016). Collaboration among grantmaking foundations: A review of the literature. Working Paper#14. Montréal: PhiLab
  • Glass, J. (2016). The Landscape of Foundations Collaborating in Canada. Working Paper #13. Montréal: PhiLab
  • Lefèvre, S.A. & Berthiaume, A. & Leduc, L. (2016). Béati, un modèle de philanthropie alternatif ? Accompagner le changement social en le finançant. Working paper #12. Montréal: PhiLab

Articles académiques:

  • Valois-Nadeau,F. (2017). Quand le Canadien de Montréal devient philanthrope : des pratiques caritatives spectaculaires en transformation. ethnographiques.org, Numéro 34 – Philanthropies [en ligne].
  • Glass, J. (2017) Book Review: Philanthropy in Democratic Societies: History, Institutions, and Values. Toronto: The Philanthropist
  • Lajevardi N., Martinez-Cosio M.,  Rabinowitz Bussell M. & Stauch J. (2017). From Confusion to Co-Creation:  Bridging the Community-Academy Divide in International Research Collaboration. Toronto: The Philanthropist

Ouvrage:

  • Fontan,  Elson & Lefèvre (2017). Les fondations philanthropiques:de nouveaux acteurs politiques?, 376 pages, PUQ, Québec.
Projet PIC

“Réunir nos forces pour accélérer le changement”
Le Projet Impact Collectif (PIC) est une initiative collaborative de soutien au développement des communautés qui mobilise huit partenaires philanthropiques et trois autres partenaires stratégiques. Par une mise en commun de moyens financiers et non financiers, le PIC entend intensifier et assurer une plus grande cohérence au soutien accordé aux démarches collectives et intégrées de développement portées par des quartiers à Montréal.

Le PIC est conçu par son opérateur, Centraide du Grand Montréal, et par la Fondation Lucie et André Chagnon, qui ont par la suite mobilisé d’autres partenaires. Le projet repose sur l’hypothèse suivante : la coordination du soutien financier et de l’action stratégique des bailleurs de fonds permettra aux milieux locaux d’atteindre des résultats plus significatifs en matière de lutte contre la pauvreté. Leur action permettra également d’améliorer les conditions systémiques à l’échelle régionale qui freinent la capacité d’agir des milieux locaux.

Entre septembre 2016 et mars 2017, Jean-Marc Fontan et Nancy Pole du PhiLab ont eu le mandat de réaliser un projet de recherche-action visant à documenter la genèse du PIC et à modéliser le projet au « temps zéro», afin de mieux comprendre les conditions d’émergence du PIC et d’accompagner la démarche globale d’évaluation du projet.  Pour les partenaires du PIC, l’objectif principal de l’évaluation demeure l’apprentissage stratégique autour de quatre dimensions : les stratégies de soutien aux communautés, le partenariat, l’influence régionale de l’initiative, et le modèle d’action philanthropique mis de l’avant.
L’étude situe les intentions initiales et reconstitue les moments clés de la période de conception et de mise en opération du PIC. Entre autres, l’étude porte son regard sur la formation et l’évolution du partenariat en posant les questions suivantes:

  • Quelle identité le PIC assume-t-il, et que veut-il réaliser?
  • Comment les acteurs du système d’action du PIC accueillent-ils et comprennent-ils l’opportunité que représente cette initiative ?

L’étude dégage des constats afin de permettre de prises de conscience et des ajustements dans l’action. Elle donne également certains points de repère initiaux à partir desquels d’autres activités d’évaluation pourront être conçues pendant les prochaines années de l’initiative.

Cahiers de recherche associé:

Projet BÉATI

Depuis plusieurs années, des groupes communautaires dénoncent la tendance des bailleurs de fonds publics et philanthropiques à privilégier le financement par projet et à accroître la reddition de compte et les exigences liées au financement, ce qui tend à décentrer les groupes de leur mission et leur semble trop intrusif. A contrario, la Fondation Béati a cherché à déployer une approche alternative qui soit avant tout structurante pour les groupes. Mais sa pratique est-elle en adéquation avec ses aspirations? Son approche construit-elle réellement l’alternative ? Si oui, comment celle-ci se décline-t-elle? Comment concilier une relation d’accompagnement, qui se veut complice, avec une relation de pouvoir, liée à la dissymétrie donateur/donataire ?

Cette recherche, menée sur deux années (2014-2015), se décline en deux axes :

  • Le premier axe de recherche s’emploie à caractériser les pratiques de la Fondation Béati à partir d’entretiens semi-directifs avec les membres de la fondation et d’observations ethnographiques de ses activités (sélections des projets, visites aux groupes soutenus, réunions de travail et de réflexion).
  • Le second axe de recherche vise à analyser la relation que la Fondation établit avec les groupes qu’elle soutient, en saisissant notamment la manière dont les groupes soutenus vivent cet accompagnement.

Ce projet s’inscrit dans une recherche partenariale menée conjointement par la Fondation Béati et une équipe de recherche de l’UQAM. Cette recherche est financée (subvention volet 2 du PAFARC) et soutenue par le service aux collectivités de l’UQAM (http://sac.uqam.ca/). Le comité d’encadrement de la recherche regroupe des membres de la fondation, de l’équipe de recherche et une agente de développement du service aux collectivités.

L’équipe de recherche est dirigée par Sylvain A. Lefèvre, professeur au département de stratégie et responsabilité sociale et environnementale de l’ESG UQAM. Les assistantes de recherche sont Annabelle Berthiaume et Lina Leduc, étudiantes à la maîtrise.

Cahiers de recherche associé:

Cartographie d’écosystèmes philanthropiques - Institut Mallet (2015-2016)

Recherche menée par Sylvain A. Lefèvre et Fannie Valois-Nadeau

Documents extraits de cette recherche

Les autres cartographies sont disponibles sur le site de l’Institut Mallet